• Commande expédiée le jour même !
  • Livraison gratuit superieure 75 €
  • Retour possible sous 30 jours !

Conseils 6 à 10 pour la pêche aux carnassiers !

Voici cinq nouveaux conseils pour la pêche prédatrice, afin que vous ne rencontriez pas les mêmes problèmes que moi.

Raven Pêche 22 avril 2021
Conseils 6 à 10 pour la pêche aux carnassiers !
Conseils 6 à 10 pour la pêche aux carnassiers !

Conseils 6 à 10 pour la pêche aux carnassiers !

Voici cinq nouveaux conseils pour la pêche aux carnassiers, afin que vous ne rencontriez pas les mêmes problèmes que moi.

Avez-vous manqué les conseils précédents ? Lisez ici les conseils un à cinq pour la pêche prédatrice.

6. Faites vos propres bas de lignes en fluorocarbone !

Si vous pêchez avec de petits leurres et que vous visez la perche et le sandre, alors faites simplement vos bas de lignes en fluorocarbone vous-même. Le fluorocarbone peut être acheté en rouleaux, et vous pouvez les faire facilement. Il est très résistant à l'abrasion, presque invisible et beaucoup plus souple que le fil d'acier. Achetez une bobine d'un diamètre de 0,25 à 0,32 mm et vous aurez assez de matériel pour des dizaines de bas de lignes. Vous pouvez la nouer de la manière habituelle. Veillez à bien mouiller les nœuds avant de les mettre, car le fluorocarbone est un peu plus rigide que la ligne normale. Le fluorocarbone est très fort, et même une attaque d’un brochet ne pose généralement pas de problème.

Nouez vos bas de ligne d'une longueur d'environ 80 cm. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez couper un peu si les premiers centimètres sont endommagés après un bon combat. Grâce à ces bas de lignes plus longues, il vous reste encore suffisamment de longueur pour rattacher votre émerillon à agrafe et vous gagnerez du temps de pêche précieux !

Le fluorocarbone  est très résistant à l'abrasion, pratiquement invisible et beaucoup plus souple qu’un fil d'acier.

Le fluorocarbone est très résistant à l'abrasion, pratiquement invisible et beaucoup plus souple qu’un fil d'acier.

7. Pêcher axé sur les grosses perches !

Les plus grandes perches restent souvent dans les eaux plus profondes et n'ont pas tendance à aller dans les bas-fonds. Il y a toutefois des exceptions à cette règle. Surtout dans les grands lacs et les fouilles de sable, j'ai souvent constaté que les grandes perches commencent à chasser activement dans les eaux peu profondes dès le crépuscule. Pendant la journée, ils n'y arrivent souvent pas, à cause de mauvaises expériences avec les hérons et les cormorans. Ils sont devenus plus sages et préfèrent rester plus en sécurité dans les profondeurs. Au crépuscule, les perches les plus grandes se sentent souvent plus en sécurité tout d'un coup et elles aiment profiter de toute la nourriture qu’ils peuvent trouver dans les bas-fonds.

Essayez donc de ne pas rentrer chez vous avant la nuit, mais continuez à pêcher aussi longtemps que possible. Les leurres nageurs avec un motif de perche sont particulièrement bien adaptés, car les grandes perches aiment les petites perches !

Essayez de ne pas rentrer avant la nuit, mais continuez à pêcher le plus longtemps possible pour attraper ces belles grosses perches !

Essayez de ne pas rentrer avant la nuit, mais continuez à pêcher le plus longtemps possible pour attraper ces belles grosses perches !

8. Pêche au sandre avec des appâts morts

Le sandre est facile à attraper avec un appât mort. Ils sont parfaitement capables de trouver votre appât uniquement à l'odeur et peuvent également le trouver dans l'obscurité. Assurez-vous toujours que votre appât est aussi frais que possible, et qu'il a le plus d'odeur possible ! Coupez votre appât mort encore quelques fois avant de le lancer, afin que toutes les odeurs soient correctement libérées.

Ne laissez pas l’appât sur l'hameçon pendant des heures, mais renouvelez-le chaque heure. De cette façon, votre appât continue à dégager une odeur, et vous donnez au sandre la meilleure chance de trouver votre appât !

Veillez toujours à ce que vos appâts soient aussi frais que possible et que le poisson ait le plus d'odeur possible !

Veillez toujours à ce que vos appâts soient aussi frais que possible et que le poisson ait le plus d'odeur possible !

9. N'ayez pas trop peur d’appâts trop gros !

Le brochet, comme presque tous les poissons prédateurs, est aussi paresseux que possible ! Osez expérimenter avec de grands leurres et les résultats pourraient vous surprendre ! Le brochet n'est généralement pas disposé à faire beaucoup d'efforts pour un petit appât. Après tout, ça ne leur sert pas à grand-chose d'attraper une petite proie.

Les brochets sont parfois prêts à attaquer que lorsqu'ils sont sûrs que cela en vaut la peine. Ils poursuivent le leurre plus longtemps et sont prêts à parcourir de plus longues distances pour voir ce qu’ils peuvent attraper !

Osez expérimenter avec de grands leurres, et les résultats pourraient vous surprendre !

Osez expérimenter avec de grands leurres, et les résultats pourraient vous surprendre !

10. Le carnassier continue-t-il à chasser votre appât ?

Instinctivement, de nombreux pêcheurs vont ralentir pour donner plus de temps au carnassier pour mordre. Souvent, cela ne fonctionne pas, et vous voyez le chasseur abandonner la chasse. Cela fonctionne souvent mieux lorsque vous augmentez la vitesse de votre leurre ! Dans la nature, un poisson qui remarque un carnassier fera également tout pour s'échapper le plus vite possible. La proie va utiliser ses dernières énergies pour une tentative d'évasion !

Souvent, vous verrez qu'un carnassier saisit sa chance avant qu'il soit trop tard, et le butin ait disparu. Ne ralentissez donc pas la prochaine fois que vous voyez un carnassier s'intéresser à votre appât, mais accélérez le rythme !

Le carnassier continue à chasser votre appât ? Accélérez le rythme de votre appât !

Le carnassier continue à chasser votre appât ? Accélérez le rythme de votre appât !

Mot de clôture

J'espère que vous pourrez appliquer les conseils 6 à 10 pour la pêche.

Lisez ici les cinq nouvelles astuces pour la pêche prédatrice !

Consultez nos derniers blogs pour la pêche du brochet, du sandre ou de la perche sur les conseils, les techniques et bien plus encore !

Bonne chance au bord de l’eau !