• Commande expédiée le jour même !
  • Livraison gratuit superieure 75 €
  • Retour possible sous 30 jours !
Promos valable jusqu'au !

Conseils 11 à 15 pour la pêche aux carnassiers

Pour vous éviter de rencontrer les mêmes problèmes que moi, voici les conseils 11 à 15 pour la pêche prédatrice. Super pratique !

Raven Pêche 12 mai 2021
Conseils 11 à 15 pour la pêche aux carnassiers
Conseils 11 à 15 pour la pêche aux carnassiers

Conseils 11 à 15 pour la pêche aux carnassiers !

Pour vous éviter de rencontrer les mêmes problèmes que moi, voici les conseils 11 à 15 pour la pêche aux carnassiers. Super pratique !

Vous n'avez pas encore lu les cinq conseils précédents ? Lisez ici les conseils 6 à 10 pour la pêche prédatrice.

11. Attachez un court bas de ligne derrière votre appât...

Les perches nagent souvent dans des bancs et sont parfois assez effrontées. Des bancs entiers peuvent nager avec votre leurre, sans que l'une d'entre elles ose attaquer. Ces perches sont faciles à attraper. Il suffit d'ajouter un court bas de ligne à votre leurre avec un hameçon et d’y attacher un ver de terre. Une longueur de 20 à 30 cm est la longueur idéale pour cette ligne. Votre leurre les attirera, mais le petit ver de terre sur votre hameçon les fera mordre !

Lisez dans ce blog conseils 11 à 15 pour la pêche prédatrice

Les perches sont très timides et nagent jamais seuls, essayez de les persuader de mordre !

12. Utilisez un stinger

Si vous pêchez beaucoup avec des shads, ou d'autres leurres souples, ne choisissez pas une grosse tête plombée avec un gros hameçon, mais augmentez vos chances et utilisez un stinger. Un stinger est une courte ligne avec un triple qui est attachée à votre émerillon ou à l'œil de votre tête plombée. Vous pouvez fabriquer vos propres stingers, mais ils sont également disponibles prêts à l’emploi. Un gros hameçon rend souvent le mouvement de votre shad moins naturel et le risque qu’un brochet ne mord pas est assez grand.

Il est souvent préférable de prendre un hameçon de plus petite taille pour la tête plombée et de monter un stinger derrière elle. La chance qu'un poisson prédateur rate votre leurre est bien moindre et parce que votre leurre souple devient moins rigide, l'action du leurre s'améliorera. Et donc finalement les prises ! Vous pouvez fabriquer vos propres stingers, mais ils sont également à vendre.

Lisez dans ce blog conseils 11 à 15 pour la pêche prédatrice

Le stinger rend les leurres souples moins rigides et améliore l'action, ce qui augmente les chances de morsures !

13. La pêche au poisson mort ? Utilisez des poissons frais !

Vous pêchez souvent avec des appâts morts et vous voulez attacher votre poisson à votre hameçon aussi frais que possible ? Il est donc important de garder votre appât vivant le plus longtemps possible. Des poissons dans un seau ne durent pas très longtemps. Bientôt, le manque d'oxygène deviendra fatal, si bien qu'il n'y aura plus de véritable appât frais disponible. Bien sûr, vous pouvez toujours emporter une pompe à oxygène et la mettre dans votre seau. Mais si vous n'en avez pas, utilisez l’astuce suivante.

Gardez l'eau aussi froide que possible. L'eau froide absorbe beaucoup plus d'oxygène que l'eau chaude. Ainsi, la prochaine fois que vous apportez des poissons-appâts vivants maintiendrez la température de l'eau aussi basse que possible, vous verrez que vos poissons dureront plusieurs heures de plus.

Lisez dans ce blog conseils 11 à 15 pour la pêche prédatrice

Le gardon est toujours un bon choix ! N'oubliez pas de changer l’eau de temps en temps.

14. Mélanger la pâte à truite? Utilisez un emporte-pièce !

Les pêcheurs de truites le savent, les truites aiment les pâtes à truites avec deux couleurs contrastées. Ce n'est pas si facile de bien mélanger deux couleurs dans votre main, surtout quand vous pêchez depuis un certain temps et que vous avez déjà plusieurs couleurs de pâte sur vos mains ! Un outil simple pour cela est un emporte-pièce. Il est en fait fait pour poinçonner un morceau de pâte dans un sandwich, mais il fonctionne aussi bien avec une pâte à truite !

Préparez votre journée de pêche en utilisant un rouleau à pâtisserie pour faire une plaque de pâte d'environ 4 mm d'épaisseur. Maintenant, faites de même avec une autre couleur et superposer ces deux couches. Avec un emporte-pièce vous pouvez maintenant faire sortir beaucoup d'esches de cette pâte et vous verrez que les couleurs peuvent être parfaitement mélangées sur votre hameçon.

Lisez dans ce blog conseils 11 à 15 pour la pêche prédatrice

L’emporte-pièce est également très adapté à la pâte à truite !

15. Gardez vos teignes au chaud

Les teignes sont une très bonne esche pour la truite, mais elles sont assez sensibles à la température. Lorsque les températures baissent, vous remarquerez que les teignes deviennent de plus en plus molles. Les truites s'en moquent, mais les mettre à l'hameçon devient moins facile ! Alors, gardez vos teignes au chaud !

Pour ce faire, vous les mettez dans une petite boîte et vous tenez cette boîte près de votre corps. La chaleur de votre corps fait en sorte que les larves restent fermes, et restent bien mieux sur l'hameçon ! Il existe également sur le marché différents types de chaufferettes que vous pouvez utiliser à cet effet. Au fait, saviez-vous qu'ils sont également disponibles en version préservée de nos jours ?

Lisez dans ce blog conseils 11 à 15 pour la pêche prédatrice

Un bon montage de teigne peut faire toute la différence !

Mot de clôture

J'espère que vous pourrez appliquer les conseils 11 à 15 pour la pêche prédatrice au bord de l'eau. Avez-vous des conseils pour les autres lecteurs ? Laissez-les dans les commentaires.

Bonne chance au bord de l’eau !

Consultez nos derniers blogs pour la pêche du brochet, du sandre ou de la perche sur les conseils, les techniques et bien plus encore !