• Commande expédiée le jour même !
  • Livraison gratuit superieure 90 €
  • Retour possible sous 30 jours !

Comment bien tenir un brochet ?

La tenir une brochet est peut-être l'une des pratiques les plus craintes par le pêcheur débutant.

Raven Pêche 12 novembre 2020
Comment bien tenir un brochet ?
Comment bien tenir un brochet ?

Comment bien tenir un brochet ?

La tenir une brochet est peut-être l'une des pratiques les plus craintes par le pêcheur débutant. Les dents d'un brochet sont acérées comme des rasoirs et peuvent faire très mal. Vous pouvez également endommager le poisson si vous n'utilisez pas correctement la tenir des brochets. C'est pourquoi nous expliquons dans ce blog, étape par étape, comment utiliser cette technique se doit d'être bien pour ne pas blesser ni le poisson, ni la main du pêcheur.

Comment bien tenir un brochet ?

Avant de commencer avec de glisser sa main dans la gueule, il est important que vous regardiez bien où se trouve l'hameçon. Les prises aux leurres et aux appâts morts, l'hameçon n'est pas toujours favorable à une prise branchiale. Il faut en tenir compte avant d'utiliser la prise de branchies. En cas de doute, utilisez toujours une épuisette.

1. Glissez vos doigts sous le couvercle des branchies

Glissez doucement vos doigts un peu sous l'extrémité du couvercle des branchies. Il est important que vous ne mettez pas vos doigts trop loin vers l'intérieur, le bout est suffisant. Si vous le faites, vous toucherez les arches branchiales, ce qui peut endommager les poissons.

2. Faites glisser vos doigts vers l'avant

Glissez doucement vos doigts un peu sous l'extrémité du couvercle des branchies. Il est important que vous ne mettez pas vos doigts trop loin vers l'intérieur, le bout est suffisant. Si vous le faites, vous toucherez les arches branchiales, ce qui peut endommager les poissons.

Faites glisser doucement les deux doigts vers le bec du brochet. Plus le brochet est gros, plus ce sera facile. Avec un brochet d'un mètre, vos quatre doigts s'insérer ont probablement complètement et vous aurez une bonne prise. Pour les plus petits brochets, il faut le faire avec deux ou trois doigts pour ne rien abîmer. Veillez toujours à avoir suffisamment de prise pour que le poisson ne se détache pas. En cas de mouvement inattendu du brochet, assurez-vous qu'il ne peut pas tomber. Un simple tapis de réception vous y aidera.

3. Pincez avec votre pouce

Maintenant que vos doigts sont bien en face de la branchie du brochet, mettez votre pouce sous le menton du brochet et faites une sorte de poignée pour fixer le brochet. À l'intérieur de la branchie, votre index est maintenant exactement sous votre pouce. Cela vous donne une bonne prise sur le poisson lisse.

4. Soutenir le poisson

Vous avez utilisé la prise branchiale et pouvez maintenant soulever lentement le poisson hors de l'eau ou du tapis de réception. Soutenez toujours le poisson avec votre autre main pour qu'il ne reste pas accroché à sa mâchoire. Vous pouvez imaginer que ce n'est pas agréable. Lorsque vous avez le poisson fermement dans votre main, vous pouvez facilement le décrocher et/ou le photographier. Pour décrocher le poisson, utilisez une pince à décrocher robuste. Une bonne paire de pinces permet d'accrocher le hameçon ou le triple de traction et de réduire le risque d'accident.

La prise branchiale en quatre étapes simples.

La prise branchiale peut être utilisée pour sortir le brochet de l'eau. Essayez de soutenir le poisson avec l'autre main dès que possible. Maintenant que vous savez comment utiliser la prise branchiale, vous pouvez facilement débarquer le prochain brochet. Si vous n'êtes pas encore convaincu, demandez à quelqu'un de le faire au bord de l'eau. La pratique rend parfait !

Vous pouvez également débarquer le brochet avec une épuisette et ensuite vous entraîner/utilisez la prise branchiale pour photographier votre prise et la remettre à l'eau.

Consultez nos derniers blogs pour la pêche du brochet, du sandre ou de la perche sur les conseils, les techniques et bien plus encore !