• Commande expédiée le jour même !
  • Livraison gratuit superieure 90 €
  • Retour possible sous 30 jours !

Pêche statique avec appâts morts au sandre

Sandre peut être très bien attrapé avec un appât morts. Vous pouvez le faire avec un flotteur mais aussi avec un plomb sur le fond. Un fil de guidage est monté sur la ligne et la tige est placée sur les supports. Pour l'indication de morsure, vous utilisez un hanger léger ou un swinger. Vous lancez et attendez que le sandre ait trouvé l'appât et décide de le goûter. La morsure d'un sandre peut être très différente. Parfois, le sandre part à la hâte, d'autres fois, une morsure peut être très douteuse et prendre quelques minutes. La prévention de la résistance est importante dans la pêche du sandre avec des appâts morts. Dès que le sandre ressent une résistance en ramassant l'appât, il le lâche à nouveau immédiatement. Parfois même si vite que vous ne remarquerez même pas la morsure au-dessus de l'eau.

La canne

Maintenant, qu'est-ce qu'une bonne canne à pêche pour la pêche au appât morts du sandre ? Il est préférable de prendre une canne d'une longueur de 2,70 m à 3,30 m et d'un poids de lancer de 20 à 50 grammes. En raison de la longueur, nous disposons alors d'un levier pour jeter notre appât, et nous pouvons mieux contrôler un sandre crocheté pendant l'exercice. Surtout quand il y a beaucoup de pierres ou d'autres obstacles sur le côté, c'est un gros avantage. C'est le cas, par exemple, des cannes qui conviennent bien à la pêche au leurre mort sur le sandre :

Le moulinet

Les moulinets pour la pêche au appât mort du sandre ne doivent pas être trop petits. Après tout, nous pêchons avec du nylon, et le nylon a une mémoire. Ainsi, sur une petite bobine, la ligne fait encore quelques coudes/courbettes. Des moulinets qui s'adapterait bien sous les cannes mentionnées ci-dessus :

Le filament

Comme ligne principale, nous recommandons un filament en nylon souple et solide, avec peu de mémoire. Un diamètre de 0,25 mm est parfait, c'est comme ça qu'on le gagne avec n'importe quel sandre.

Les support & détecteur

Maintenant que la canne est complète, nous devons la poser sur quelque chose. Cela peut être fait sur presque tous les supports de canne, à condition que la ligne puisse passer librement et sans résistance à travers le support avant. Ces supports s'adaptent sur n'importe quel pique. Un pique est un autre mot pour désigner un support de canne. Pour pouvoir suivre la morsure, nous devons utiliser un hanger. Ce hanger doit être léger, pour limiter la résistance au minimum. Les hangers classiques et très abordables de DLT sont très pratiques. D'un côté, il y a une boucle, ici vous passez la pointe avant, puis vous la faites tourner sur le banc. De cette façon, il est sécurisé et, lorsque vous le touchez, le gardien tombe de lui-même.

Nous cliquons ce hanger sur la ligne. Quand ça monte ou ça descend, ça devient excitant, parce qu'alors vous avez une touche ! Après avoir lancé la canne, mettez-la sur les supports et attachez le hanger. Ouvrez ensuite le pick-up et donnez-lui un peu de corde, de sorte que le hanger soit au moins à 50 cm sous la canne. Il est important de laisser de la place pour le sandre. Sandre peut parfois mordre très prudemment. Parfois, nous avons des morsures où le sandre prend d'abord quelques centimètres de ligne puis fait une pause. Pour l'attraper, il est important de laisser descendre le hanger de façon à ce que le sandre puisse encore prendre une ligne même avec une morsure un peu plus longue, sans ressentir de résistance.

Le montage

Nous avons maintenant la canne, le moulinet et le filament, il faut maintenant monter la canne, bien sûr. Pour commencer, nous avons besoin de plomb, qui peut se déplacer librement sur la ligne. Le moyen le plus simple est d'utiliser une perle feeder (feeder bead). Il s'agit d'une perle en plastique avec une épingle, à laquelle on peut attacher le plomb.

L'avantage de cette épingle est que nous pouvons facilement changer le poids du plomb, et lorsque nous pêchons sur un fond mou, il n'est pas important que le plomb s'enfonce un peu dans ce fond, car la perle feeder maintient la ligne en mouvement libre dans la perle. Le poids de ce plomb dépend de l'eau de pêche. Nous voulons que ce plomb soit aussi léger que possible, mais suffisamment lourd pour que l'appât reste sur le lieu de pêche. Pour les eaux à faible débit ou stagnantes, nous avons besoin d'un plomb de 15 à 30 grammes : Lorsque l'eau courante est plus dure, nous avons besoin d'un plomb un peu plus lourd pour garder notre appât sur place.

Nous attachons cette emerillons au perle feeder, et nous le faisons glisser sur la ligne en premier. Ensuite, nous montons une perle en caoutchouc. Cela permet d'éviter que le plomb vole à chaque fois contre le nœud et que la perle ne reste coincée dans le nœud.

Après avoir passé la ligne à travers cette perle de caoutchouc, nous attachons à un petit émerillon, par exemple celui-ci :

Nous attachons la bas de ligne à cette émerillon. Cela peut se faire avec du nylon, mais je préfère utiliser du fluorocarbone. Il est totalement invisible sous l'eau et présente une grande résistance à l'abrasion. Si un brochet mord, nous avons encore une bonne chance avec le fluorocarbone. Le fluorocarbone que j'utilise a un diamètre de 0,25 mm à 0,30 mm : Sur ce crochet, on attache le hameçon. Le choix de l'hameçon dépend un peu du choix de l'appât. Lorsque nous pêchons avec un gardon complet de 15 cm, nous avons besoin d'une plus grande taille que lorsque nous essayons de pêcher avec un petit banc de poissons. Pour une utilisation avec des gardons jusqu'à 15 cm, je choisirais un hameçon de taille 4, par exemple : Lorsque nous pêchons avec des appâts de plus grande taille, il peut parfois être nécessaire de monter un hameçon triple supplémentaire pour éviter les ratés.

On peut attacher ce hameçon triple directement à la ligne qui est à gauche du bouton de l'hameçon, mais on peut aussi facilement faire glisser un stinger sur la pointe de l'hameçon. Un stinger est un hameçon triple avec un morceau de fil de fluorocarbone ou d'acier. La marque Spro a une série qui est très facile, car le point d'accrochage peut facilement être inséré à travers le caoutchouc orange de fixation. Ces stingers Spro sont disponibles en différentes tailles, et vous pouvez les trouver ici :

Aussi pratique

Vous êtes maintenant prêt à vous lancer dans l'aventure ! Votre canne à pêche est prête et montée, vous avez attrapé votre poisson-appât, et vous vous êtes bien habillé. Que pouvez-vous oubliez maintenant ?

Vous trouverez ci-dessous une liste de choses que la plupart des pêcheurs de brochet ont déjà avec eux, car ils sont incroyablement pratiques. Pour débarquer les brochets, les décrocher, les mesurer et les remettre en place sans dommage, par exemple. Nous avons également ajouté quelques articles pratiques pour que vous puissiez bien ranger votre matériel et le préparer à apparaître à l'eau.

Astuces 

  • L'odeur de l'appât est très importante. Choisissez donc des appâts frais et veillez à ce que les substances aromatiques puissent être bien libérées dans l'eau. Vous pouvez le faire en faisant quelques entailles dans le poisson-appât avec un couteau ou en l'écrasant.
  • Si vous n'avez pas vu un signe de vie depuis deux heures, rafraîchissez votre appât et essayez un peu plus loin.
  • Vous pêchez avec deux cannes et vous vous faites surtout mordre par une seule canne ? Lancez la deuxième canne un peu plus près de la première. Sandre nage rarement seul, et vous pouvez vous en servir.