• Commande expédiée le jour même !
  • Livraison gratuit superieure 75 €
  • Retour possible sous 30 jours !

Amorçage d'hiver pour la pêche aux poissons blancs

Pour attraper un poisson, il faut d’abord l'attirer avec de l'amorce. Mais comment faire une bonne amorce pour l'hiver ? C'est une question fréquemment posée au sein de la pêche aux poissons blancs.

Raven Pêche 26 janvier 2022
Amorçage d'hiver pour la pêche aux poissons blancs
Amorçage d'hiver pour la pêche aux poissons blancs

Pour attraper un poisson, il faut d’abord l'attirer avec de l'amorce. Mais comment faire une bonne amorce pour l'hiver ? C'est une question fréquemment posée au sein de la pêche aux poissons blancs. Il est important d'utiliser une amorce légère afin que les poissons ne soient pas trop saturés. Le poisson ne doit pas devenir rassasié avec pour résultat qu'il arrête de manger. C'est pourquoi j'utilise l'amorce ci-dessous, qui est facile à préparer.

De quoi avez-vous besoin ?

  • Seau d'amorçage avec seau intérieur
  • Tamis
  • JVS amorce pour gardons
  • Teinture noire
  • Graines de chènevis
  • Casters
  • Eau

Comment bien le préparer ?

Prenez un grand seau avec un seau intérieur, un tamis qui s'adapte sur ce seau et un bol d'eau. Ça peut être simplement l'eau dans laquelle vous pêchez. Bien sûr, en hiver vous n'avez pas besoin de beaucoup d'amorce. Si vous préparez un sac d'un kilo, vous aurez assez d'amorce pour bien pêcher pour le moment.

En hiver, on attrape surtout des gardons, c'est pourquoi nous utilisons souvent une amorce pour gardons prêt à l’emploi et non pas quelque chose pour les brèmes. En outre, l'eau est plus claire, ce qui rend le gardon beaucoup plus visible pour les carnassiers. C'est pourquoi il est important d'utiliser une amorce de couleur sombre pour que les gardons se sentent en sécurité au-dessus de l’amorce. Pour cela, nous utilisons une teinture noire. Versez le sac JVS gardon dans le grand seau et ajoutez environ une cuillère de teinture noire. Mélangez bien avec vos mains ou avec un mixeur.

Humidification et tamisage

Bien sûr, vous ne pouvez pas simplement jeter l’amorce mélangée dans l'eau, c'est pourquoi nous allons humidifier l’amorce. Ajoutez de l'eau à l'amorce et mélangez-la avec vos mains jusqu'à ce que vous puissiez en faire une belle boule. Si vous laissez l’amorce pendant un certain temps, tous les ingrédients vont aspirer l'eau, ce qui rendra l’amorce plus sèche. Donc ajoutez à nouveau de l'eau et mélangez-la avec vos mains jusqu'à ce que vous puissiez faire de nouveau une belle boule d'amorce. Lorsque l'amorce ne se dessèche plus, elle est complètement saturée et vous pouvez continuer. Après l’humidification, il reste de gros morceaux et des grumeaux dans l'amorce. On peut résoudre ce problème en frottant l’amorce au-dessus du seau intérieur à travers un tamis (n’appuyez pas). De cette façon, vous avez une belle amorce uniforme.

Ajouter des suppléments

Après l'humidification et le tamisage, vous aurez une amorce avec laquelle vous pourrez déjà pêcher. Nous ajoutons tout de même quelques ingrédients supplémentaires qui rendent l'amorce plus attrayante. Pour cela, j'utilise souvent un mélange de graines de chènevis et de casters. Les graines de chènevis sont très appréciées par de nombreux poissons blancs et stimulent la digestion afin qu'ils puissent continuer à manger davantage. Comme vous pouvez parfaitement utiliser les casters comme esche en hiver, nous les ajoutons également à l'amorce. Cela garantit la reconnaissance et plus de confiance dans l'appât.

Amorçage

Maintenant que l'amorce est prête, vous pouvez faire quelques boules d'amorce et les lancez directement sur votre flotteur.

Pas à pas

Pas à pas, un amorçage d'hiver qui attrape

Bonne prise !