• Commande expédiée le jour même !
  • Livraison gratuit superieure 75 €
  • Retour possible sous 30 jours !
Promos valable jusqu'au !

10 Conseils d’appât pour les pêches blanches !

Tous les pêcheurs savent que le bon appât et la bonne amorce peuvent faire la différence au bord de l'eau.

Raven Pêche 11 novembre 2021
10 Conseils d’appât pour les pêches blanches !
10 Conseils d’appât pour les pêches blanches !

10 Conseils d’appât pour les pêches blanches !

Tous les pêcheurs savent que le bon appât et la bonne amorce peuvent faire la différence au bord de l'eau.

1 : Le pain

À part le panier-repas, on ne voit pratiquement personne avec du pain sur le bord de l' eau. Dommage, les croûtes carrées coupées de l’extérieure mou (croûte) d'un pain de mie, sont une excellente esche pour presque tous les poissons ; gardez-les dans un bac bien fermé avec une pincée de sel. Et que dire de la pâte, faite à partir de la chapelure blonde ? Il y a des variations nombreuses avec un peu de fromage à tartiner, du pâté de foie, du pudding à la vanille... Tout cela fonctionne très bien. Et puis, bien sûr, il y a le flocon de pain, l'appât primordial pour la brème.

2 : Les bouillettes et les pellets

Les pellets et les mini-bouillettes pourraient être l'appât du futur. Surtout dans les eaux souvent fréquentées par les pêcheurs de carpes. La brème qui bat le record est presque toujours capturée par les pêcheurs de carpes ! Il est alors préférable d'attacher une bouillette pré-percé au cheveu en utilisant une aiguille à bouillette et des stops bouillettes. Les cheveux et les stops bouillettes fonctionnent aussi parfaitement avec le maïs et même les vers. Un élastique à pellet est bien sûr pas mal non plus. C'est juste ce que vous préférez.

3 : Le chènevis

Le chènevis cuit et germé reste très efficace comme esche (et en amorce) pour les plus gros gardons. Trempez le chènevis dans l'eau un jour avant la pêche. Faites bouillir dans de l'eau fraîche (une touche de sulfate de fer ou simplement un clou rouillé dans l'eau bouillante donnera au chènevis un beau grain noir et un germe blanc comme neige) jusqu'à ce que le germe blanc apparaisse. Selon les experts, le safran, le curcuma ou le curry dans l'eau bouillante fonctionnent vraiment bien, peut-être pour déjouer la méfiance de l’esche?

4 : Le sel

Le sel, surtout en hiver, est très efficace dans l'amorce pour gardons. Nous avons nous-mêmes mélangé 500 grammes de sel avec nos fientes de pigeon mélangées (bon pour 3000 grammes d'amorce sèche). Vous devez mélanger vos larves de moustiques avec l'amorce au tout dernier moment, juste avant l'utilisation, car ces créatures délicates détestent un bain de sel.

5 : Contrôlez la cuisine

Dans la cuisine ou au supermarché, vous trouverez beaucoup de super additifs : Curry, poudre d’ail, fenouil, coriandre, cannelle, sel, sucre et/ou crème à la vanille, sirop de bonbons, mélanges secs pour dessert: chocolat, noix de coco, vanille, banane, fraise, etc. N'oubliez pas la Red Bull...

6 : Les graines moulues

Les graines moulues ; le mélange tropical, la graine de millet, la graine de lin, la graine de Guizotia abyssinica (toutes les graines sont à peu près utilisables) sont riches en huile et donnent un effet supplémentaire à votre mélange. Si vous les faites bouillir puis les mélangez ou les broyez, ils ont moins d'effet, mais beaucoup de pouvoir adhésif (graine de lin). Le jus de cuisson est également très utile pour faire votre mélange !

7 : L’argile

L’argile est un gagnant incontesté comme base pour l’amorce des brèmes. Selon certains, il s'agit d'un pur moyen de transport pour l'appât ajouté. D'autres ne jurent que par l'attrait de l’argile lui-même. Avec ou sans additif, mais de préférence avec une bonne dose de larves de moustiques et/ou de vers coupés. La difficulté réside dans l'humidification correcte. Une boule d’argile pétrie peut briller un peu, mais elle doit garder sa forme et ne pas s'effondrer. Bien sûr, il ne doit pas se briser en morceaux pendant l'amorçage. Mais cela vaut pour presque chaque boule d'amorce.

8 : La bonne cage feeder

Si vous allez à la pêche au feeder dans des eaux assez profondes et courantes (ce qui n'est pas non plus mauvais en eaux peu profondes), utilisez des cages feeder fermées en plastique, ou scellez votre cage feeder avec du ruban adhésif résistant à l'eau. Ainsi, vous pouvez mieux apporter des asticots vivants ou une masse de vers finement coupés (irrésistible pour les grosses brèmes). Avec la force avec laquelle vous appuyez dessus, vous décidez si le contenu sort rapidement ou lentement du feeder. Ainsi, un feeder fermé peut également être utilisé en eau peu profonde.

9 : L’esche déviante

Surtout sur les eaux ou la méfiance de l’esche par les poissons joue une rôle, une esche déviante peut souvent provoquer une touche. Une combinaison avec des asticots et un morceau de “honeyworm” rouge vif ou avec d’autres imitations inégalées comme les larves de moustiques (Berkley) n'a pas seulement l'air différente, en raison de sa flottabilité, elle se comporte également différemment. Lorsque le courant continue ou change, votre esche devient soudainement plus aérien, flottant sur le fond, et cela est parfois juste assez pour provoquer une touche forte.

10 : Les ciseaux triples à vers

Une paire de ciseaux à vers fait bien sûr partie de votre équipement de feeder/ poisson blanc. Une coupelle est le récipient idéal pour couper vos vers. Le beau fond convexe permet aux ciseaux de faire leur travail sans problème. De plus, une telle coupelle de vers coupés c’est la grande bouffe sur votre coup !

10 Conseils d’appât pour les pêches blanches !

Bonne prise !